actus

Edito

Nous vous ferons partager au travers de l'actu quelques instants de notre quotidien.

Vous y trouverez des éléments qui ont trait aux projets, livrés ou en chantier. Mais pas seulement.

Une agence vit et se nourrit des personnes qui l'animent.
Aussi, vous découvrirez des moments clés, des souvenirs, des coups de cœur ou des clins d’œil.

Enfin, vous goûterez à une rubrique, décalée, destinée aux bons vivants qui nous ressemblent. Nous y glisserons de temps à autre une recette, une table, un comptoir ou un bon vin.

Catégories

En 2018, on va s’éclater !

10 janvier 2018 - A nous ! - caroline andral

Hey ! Il paraît que vous étiez sur les dents. Pas de publication depuis juillet. Et Movember alors ? Et la wish list de Noël ? Du jamais vu. Je vous raconte tout en version express (la version classique prend au moins 2 jours). Souvenez-vous, en 2017, je vous avais promis que ça allait envoyer du bois. Et bien, ça à envoyer. Grave ! Pire qu’une entreprise de débardage ! De beaux projets réalisés. D’autres en perspective. Des collaborations enrichissantes. Des rencontres passionnantes. De nouvelles bulles (Dimitri, Aleena, Vincent). Une bulle en moins (Gaëlle, on t’embrasse). Une bulle en devenir (Foucault forever). Une bulle avec une bulle (un p’tit gars en préparation, c’est pas du bidon). De futures bulles (suspense). Une tanière à bulle en construction (cartons en prévision). Alors oui, on aurait pu dire qu’en 2018 ça va déménager !

Mais toutes ces petites bulles sont tellement gonflées à bloc que ça crève les yeux, elles sont pressées, elles n’ont qu’une hâte : s’éclater sur vos projets ! Elles vont tout donner pour que ça claque !

En bonus, et pour me faire pardonner de ce trop long silence (vous m’avez manqué aussi), voici un petit making of du film (plastique).

Etape 1 : allez pleurer auprès d’une amie une seringue.

Etape 2 : allez pleurer auprès d’un enfant une grue playmobil.

Etape 3 : arrêter de pleurer, enfiler son déguisement de Maya l’abeille et piquer, charger, piquer, charger, piquer. Et ça continue encore et encore (écouter du Francis Cabrel pour donner du cœur à l’ouvrage).

Etape 4 : parler à la grue. « Tu connais les ombres chinoises ? Tu verras, c’est un peu comme le travail de tes copines aux Bassins à Flots pour la biennale d’architecture avec leur ballet lumineux…en plus subtil. Comme dirait Guillaume Gallienne, ne me montre pas, laisse-moi voir. »

Etape 5 : fusionner. Shooter. C’est dans la boîte. Ouf. Un p’tit shooter pour fêter ça ?!

Etape 6 : s’attaquer au paquet de costauds à la peau toute rose. Les laisser s’amuser un peu avant de les rendre complétement timbrés.

 

Meilleurs vœux à vous tous. Eclatez-vous bien cette année.


sit facilisis ipsum Aenean Praesent Praesent at libero