engagements

La cohésion, l’engagement et l’action font partie de notre identité.

« Qui veut faire quelque chose trouve un moyen ;
qui ne veut rien faire trouve une excuse. »

Chez Bulle, nous sommes tous impliqués à titre personnel dans des univers associatifs différents (fanfare, parents d’élèves, sports).
Cet esprit participatif se retrouve au sein de l’entreprise. Nous intégrons, à notre échelle, une démarche RSE. Notre ambition est à terme de la développer en faisant preuve de méthode et de structuration.

Pour mémoire, la responsabilité sociétale des entreprises (RSE), aussi appelée responsabilité sociale des entreprises, est selon la définition de la Commission Européenne un « concept dans lequel les entreprises intègrent les préoccupations sociales, environnementales, et économiques dans leurs activités et dans leurs interactions avec leurs parties prenantes sur une base volontaire ». La référence en la matière est la norme ISO 26000.

volet économique

Notre perception du volet économique se manifeste au travers de nos échanges avec nos clients, nos fournisseurs et les différents acteurs économiques de notre branche. Elle se traduit également par notre engagement dans des organisations professionnelles (A&CP et Qualibat) et par des actions auprès de certains organismes (EFS, Architectes de l’urgence…).

Nos clients : notre point d’honneur est d’instaurer une relation de confiance. Nous refusons la pratique du dumping des honoraires et expliquons nos prix. Nous respectons nos engagements en termes de prix et de délai. Le sérieux de notre travail et la satisfaction de nos clients nous permettent d’être reconduits sur de nouveaux projets.

Concernant nos fournisseurs, nous sommes à notre tour dans l’attente d’une relation de confiance. Là encore il n’est pas question de dumping. Les prix doivent être justes et cohérents. Les factures sont payées rapidement. A titre d’exemple, et puisque notre copieur est un matériel important de notre quotidien, nous sommes depuis notre création fidèle à la marque Toshiba.

Nous privilégions par ailleurs le commerce local. Il est important de faire vivre sa ville, ses commerçants. A titre d’exemple, nous commandons les consommables (papeterie et autres) auprès de la Papeterie Gambetta à Bordeaux. Nous achetons les cartouches de toner du traceur chez Cub’Ink, Cours Victor Hugo à Bordeaux. Nous fédérons les esprits en soutenant le sport local et en étant partenaire du Club de Rugby Union Bordeaux Bègles UBB dont le réceptif contribue lui aussi à faire vivre les commerçants locaux.

Concernant les acteurs économiques, l’équipe de maîtrise d’œuvre que nous montons pour les marchés publics est toujours constituée des mêmes partenaires (voir la rubrique partenaires). Il existe une complicité et une synergie de travail bénéfiques aux maîtres d’ouvrage et à l’ensemble de l’équipe.

Dans le cadre de nos chantiers, il nous parait juste de privilégier les entreprises locales qualifiées. Nous militons pour faire vivre notre région et ses entreprises dans un contexte économique actuel difficile. Idem pour ce qui est du prix. L’offre économiquement la plus avantageuse n’est pas l’offre la plus basse. Tous nos maîtres d’ouvrage le savent bien.

Et c’est la raison pour laquelle nous nous nous investissons auprès d’organisations professionnelles, en veillant à la fois aux bonnes pratiques (actions A&CP) et aux compétences des entreprises (actions auprès de Qualibat).

Nous prônons en effet les bonnes pratiques de la commande publique en nous engageant aux côtés d’A&CP (Architecture et Commande Publique). Cette association a été créée en 1990 à l’initiative du Conseil Régional de l’Ordre des Architectes d’Aquitaine et de deux syndicats : le syndicat de l’architecture (SARCH) et l’Union Régionale des Syndicats Français d’Architectes d’Aquitaine (URSFAA). Il s’agit d’une association très active, dont les membres sont passionnés et engagés, dont l’objectif est de contribuer à l’amélioration des modes de dévolution de la commande publique en matière d’architecture, et de ce fait à l’amélioration de la qualité architecturale.
Raphaël représente parfois (et avec plaisir) la profession en qualité de juré de concours lors de commission, auprès des maîtres d’ouvrage qui en font la demande à A&CP, afin d’aider au choix impartial des candidats ainsi qu’à la promotion de jeunes architectes. Les débats sont parfois animés mais toujours productifs.

Qualibat est quant à lui un organisme non lucratif, créé en 1949 à l’initiative du Ministre de la Construction et d’organisations professionnelles d’entrepreneurs, d’architectes et de maîtres d’ouvrage, ayant pour mission d’apporter des éléments d’appréciation sur les activités, les compétences professionnelles et les capacités des entreprises exerçant une activité dans le domaine de la construction.
L’objectif est de fournir aux prescripteurs et donneurs d’ordre, publics, institutionnels ou particuliers, un maximum d’informations pour leur permettre de choisir avec justesse et objectivité leurs partenaires travaux.
Nous intervenons bénévolement en qualité de représentant de notre organisation professionnelle et participons à la Commission d’examen des dossiers des entreprises afin d’étudier leur qualification et de statuer sur leur certification.

Concernant enfin nos actions envers certains organismes, nous avons choisi de soutenir, sous forme de dons, Architectes de l’urgence. Depuis 2001, cette fondation apporte grâce à des architectes, des ingénieurs et des planificateurs, une aide appropriée et durable à toutes les victimes de catastrophes naturelles, technologiques ou humaines, sans distinction de nationalité, de sexe ou de religion.

Nous offrons, dans le cadre de collecte auprès des écoles, des fournitures à l’association Sama Keur, ONG qui oeuvre auprès d’orphelins au Sénégal (voir le site).

Nous versons chaque année notre taxe d’apprentissage à l’ENSAP de Bordeaux afin de contribuer à la formation des architectes et des paysagistes de demain, partenaires indispensables du « bien vivre ensemble ».

L’équipe a également choisi de donner ce que nous avons tous et qui contribue grâce à l’EFS à soigner 1 million de malades par an : notre sang. Un geste que nous sommes fiers de réaliser ensemble.

volet sociétal

Nous sommes vigilants au bien-être de chaque membre de l’équipe. L’objectif affiché : pouvoir crier « J’aime ma boîte » !

Nous veillons à ce que les conditions de travail soient confortables, aussi bien en termes d’espace de travail et de vie qu’en termes de plages horaires. Les postes de travail sont ainsi ergonomiques et lumineux, les pauses déjeuner conviviales, le café à volonté et les horaires flexibles.
A noter que les traditionnelles « charrettes » sont proscrites.
Le dialogue est ouvert, quelle que soit la nature de la discussion, dans un climat de confiance.
Les demandes éventuelles de congés, payés ou exceptionnels, sont traitées rapidement, de même que les demandes d’aménagements d’horaires pour des rendez-vous parfois impossibles le week-end (médecin, plombier, garagiste, enfants…).

L’ensemble de l’équipe est intéressé, à même hauteur, aux résultats du travail de l’année. Le gain obtenu peut être versé, après concertation du groupe, soit sous forme de primes, soit placé sur un plan d’épargne entreprise.

Un entretien annuel est réalisé afin de faire un bilan global de l’année achevée (bilan humain et salaire). C’est aussi l’occasion de redéfinir ensemble les objectifs de travail à atteindre, de déterminer les changements éventuels à opérer sur un poste (clarté de la demande, processus de dessin, gestion du temps, points intermédiaires de validation, fréquence des réunions…) ainsi que d’énoncer les formations souhaitées pour l’année à venir.

Chacun suit en effet au minimum une formation de son choix par an en lien avec son poste.
Le résultat, aussi perfectible soit-il, est encourageant dans la mesure où nous n’avons pas de « turn-over », et les arrêts maladie sont anecdotiques. Les jours de carence sont payés.

Enfin, concernant l’apprentissage, il nous paraît primordial d’ouvrir nos portes aux jeunes générations afin de leur faire découvrir notre métier et de participer à leur apprentissage. C’est pourquoi nous accueillons chaque année des stagiaires pour une durée variable allant d’une semaine à 6 mois (3ème des Lycées, stagiaires des Lycées professionnels, étudiant en architecture…).
Nous gratifions les stages en architecture.

volet environnemental

Notre approche du volet environnemental se manifeste dans l’acte de concevoir des bâtiments, économes en énergie et durables. Il s’agit là d’une évidence liée à notre profession.

Dans le quotidien de l’agence, nous avons répertorié des points de vigilance auxquels nous avons apporté des solutions adaptées.

En termes de transports, nous avons défini un petit PDE (plan de déplacement entreprise) afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Nous incluons autant que possible le tramway (avec ou sans voiture au parc-relais), le vélo ainsi que le covoiturage. Nous avons choisi d’intégrer une voiture hybride dès sa mise en vente sur le marché.

En matière de consommables, le poste papeterie étant important, nous avons été les premiers à nous engager, dès 2010, dans la dématérialisation des appels d’offre en prônant une politique « zéro papier ». Nous avons investi dans un certificat électronique nous permettant de candidater par voie dématérialisée auprès de certains acheteurs publics, animés du même souci d’environnement et encourageant ces procédures. Nous confortons actuellement cette démarche auprès d’un plus grand nombre de maîtres d’ouvrage, la procédure se démocratisant.

Dans un même souci de recyclage, nous sollicitons des autres acheteurs publics le retour de notre dossier de références ainsi que ceux de nos co-traitants aux fins de réemploi.

Nous n’achetons que des papiers certifiés PEFC afin de garantir une gestion durable des forêts. Nous luttons contre le gaspillage en veillant à n’imprimer que ce qui est nécessaire. Les « ratés » sont recyclés en interne ou bien donnés à des garderies d’école aux fins de coloriage pour les documents non confidentiels. Le reste fait l’objet du tri sélectif afin d’être recyclé et de reprendre vie.
Les toners consommés sont stockés en attendant d’être collectés et recyclés (voir le site de Conibi).

Les appareils électriques et électroniques sont déposés dans un centre de recyclage, localisé par l’intermédiaire de l’organisme Eco-systèmes (voir le site).

En matière d’économie d’énergie, nous veillons à éteindre complètement l’ensemble du matériel informatique chaque soir en quittant les locaux.

C’est ainsi que se traduisent nos engagements et nos actions, à notre taille. Nous en sommes convaincus, des actions locales et à court terme permettent une action globale et à long terme.

 

Etablissement Français du Sangetablissement francais du sangefs

voir le site
voir la page Facebook

Architectes de l’Urgence

voir le site
voir la page Facebook

A&CP

LOGO COULEUR A&CP

voir le site 

Union Bordeaux Bègles

VIGNETTE_ALLONGEE_BORDEAUX_MOYENNE

voir le site
voir la page Facebook

id, quis tristique lectus consequat. dolor. leo Lorem